logo

Tous droits réservés
Conception KarmaWeb

Tourisme Durable

Un séjour au Saha Forest Camp vous permettra de participer au développement de la communauté villageoise, propriétaire de la structure et bénéficiaire directe du projet.

Aire Protégée – Anjozorobe-Angavo

Le couloir forestier d’Anjozorobe Angavo constitue l’un des derniers vestiges de forêts naturelles des hautes terres centrales malgaches.

Il est caractérisé par un paysage de collines intercalées de bas-fonds rizicoles. La forêt, particulière de par sa localisation entre les parties orientale et centrale de l’île, est d’une richesse extraordinaire en biodiversité au point que les autorités scientifiques et administratives compétentes l’ont classées comme zone prioritaire de conservation.

Chiffres clés

  • 41 100 hectares de paysage harmonieux protégé
  • 28 000 hectares de forêt primaire
  • 9 espèces de lemuriens dont le fameux Indri Indri
  • 74 espèces d’oiseaux
  • 26 espèces de micro-mammifères
  • 38 espèces d’amphibiens
  • 36 espèces de reptiles
  • 75 espèces d’orchidées

Approche ONG FANAMBY

Bien avant son identification et les préoccupations environnementales à son égard, des peuples de diverses ethnies, fuyant les répressions des autorités coloniales de l’époque ou simplement à la recherche de terres arables et fertiles, se sont introduits peu à peu au sein du couloir forestier et y trouvaient de quoi subvenir à leurs besoins.
Actuellement, plusieurs villages vivent des ressources de cette forêt à travers des activités diverses menaçant directement ou indirectement l’environnement du couloir.
En 4 ans, de 2000 à 2004, environ 20.000 ha de forêts naturelles ont disparu. Dès lors l’urgence environnementale été évidente et urgente mais impossible et injuste sans l’acceptation des communautés.

L’incursion du tourisme dans une zone enclavée est l’une des solutions pour lutter contre la dégradation progressive de la forêt. Fanamby a fait comprendre aux communautés que le tourisme est aussi un  levier de développement.